13 septembre 2008

RETROUVAILLES

Les Célestins avec Bernard Struber au piano apparaît à priori incongru. Alors que les Célestins continuent inlassablement d'explorer le jazz traditionnel, Bernard Struber est surtout connu comme guitariste ( Django d'or 2004 ), chef d'orchestre, compositeur, arrangeur …http://www.jazztett.com/

Mais Les Célestins et Bernard Struber se connaissent depuis longtemps. Les Célestins ont posé leur première note bleue, comme on perd sa première dent, dans les années 1965-66. Ils avaient alors à leur coté un jeune pianiste … Bernard Struber qui, du haut de ses 13 ans découvrait les univers de Fats Waller, King Oliver, Duke Ellington… Puis leurs chemins se sont séparés.

Comme, on va aller boire un verre quand on rencontre un vieux copain, Les Célestins et Bernard Struber ont décidé de faire un concert ensemble. En écoutant l'enregistrement du concert, les Célestins ont décidé de partager leur plaisir. Un vieux standard comme "careless love" prend une sonorité nouvelle …

video

1 commentaire:

Anonyme a dit…

J'ai assisté à deux, des concerts des Célestins. Entre autre, "Les retrouvailles" dont j'ai le CD que j'écoute souvent. Ce sont des doigtés de velour, avec Bernard mais pas seulement, les trois frangins qui font plus que la paire, et pour cause, à chaque concert, un nouveau virtuose de l'équipe qui rajoute sa touche impressionnante. Ce n'est pas un régal, c'est l'élixir du jazz.